Formation

Le yoga est plus célèbre que connu

Jean Filliozat

 

Déroulement de la Formation

Notre formation approfondie pour devenir professeur de yoga se déroule sur quatre années.

Les candidats à cette formation doivent justifier d’une pratique d’au moins 3 ans.

Notre formation s’adresse à toute personne qui désire devenir professeur de yoga, ou développer une démarche personnelle d’approfondissement. Lors d’un entretien l’aspirant professeur devra développer ses motivations à la transmission du yoga. Les cours sont ouverts aux personnes résidant en province. Dans ce cas il est demandé aux élèves enseignants de venir en fonction de leur calendriers plusieurs jours de suite 2/3 fois par an pour participer au cours du centre  prendre des cours individuels, avoir des échanges individuels réguliers.

Cette formation de professeur de yoga sera homologuée par une certification après la soutenance d’un mémoire.

 

Déroulement de la formation :

–       Cours individualisés une fois par mois.

–       3 ateliers par an ( ou plus )

–       3 w-end par an

–       Une semaine de retraite au moulin Amrita dans la Nièvre.

–       Participer autant que ce peut aux cours dispensés au centre, donner un cours à partir de la 2éme année.

( aprentissage à l’enseignement )

–      Un stage résidentiel d’une semaine. En quatrième année, nous nous rendrons à l’ashram de Ramana Maharshi au pied de la montagne Arunachala. ( ce voyage n’est pas compris dans le prix de la formation)

–       Soit 225 heures par an –  900 heures pour la durée totale de la formation de 4 ans

Cette formation se déroule au centre yoga-amrita. 20 rue saint nicolas 75012 Paris et au Moulin Amrita dans la Nièvre pour le stage résidentiel.

 

 

Les bases théoriques religieuses et philosophiques :

 

– L’Inde et sa tradition religieuse et philosophique :

 

–  L’Inde et L’Hindouisme.

 

– Vedas et Upanishads.

 

– les 6 systèmes philosophiques.

 

La tradition du yoga et sa place dans l’hindouisme :

 

– le yoga et ses quatre voies traditionnelles jnana-yoga – bhakti-yoga – karma-yoga – raja-yoga à partir de l’étude de la Bhagavad-Gita

 

– Le samkhya

 

– Le yoga de Patanjali

 

Etude approfondie de textes :

 

– L’étude du texte fondateur, le Yoga-Sutra  de Patanjali ainsi que ses commentaires le Yoga-Bhasyasa de Vyâsa seront le guide de notre cheminement pendant notre formation.   

– le yoga vashista

 

– la pédagogie – la pratique – la théorie

L’étude du texte fondateur, le Yoga-Sutra  de Patanjali ainsi que ses commentaires le Yoga-Byasa de Vyâsa seront le guide de notre cheminement pendant notre formation.       

 

Les asanas :

– Notre pratique et notre pédagogie s’inscrit plus particulièrement dans la lignée de T.S Krischnamacharya, et de ses différents disciples.

Etude de différents styles de hatha yoga :

–       Les différents suryanamaskar selon les écoles

–       Les 10 postures de Swami Satchidananda de Madras

–       Le grand yogi T.S Krishnamacharya

–       Le yoga de Sivananda

–       L’ashtanga yoga

–       Iyengar yoga

–       Le yoga de swami Satyananda

 

 

 

– Etude des différents  groupes de postures et leurs interactions :

– les postures au sol – les postures debout – les postures en étirement avant –  arrière – les postures assises et en torsion, les postures inversées –

– Les différents groupes de postures à l’intérieur d’une famille de postures.

-La prise de posture : La posture de départ détermine le mouvement qui nous conduit  d’une posture à une autre posture –Etude du geste source pour entrer dans une posture.

– dans la posture : structure et alignement – Résonnance entre structure et énergie – harmonisation et unification  de la posture  – pratique dans la conscience osseuse :

 Le mode d’emploi du corps est inscrit dans la forme des os :

« La pratique posturale dans la conscience osseuse nous conduit au centre de notre structure dans le secret de notre architecture vivante : le squelette. A l’intérieur de notre corps, nos os sont vivants, ils respirent, Ils se tordent et se détordent. Ils sont donc moins rigides qu’on ne les pense souvent. Ils ont une relative élasticité et celle-ci est entretenue par un juste rapport avec le muscle. Idéalement, le muscle est à l’écoute de l’os. Quelque soit le style, la pratique dans la conscience osseuse favorise le lâcher-prise musculaire et nous indique la juste direction dans l’étirement, nous amène à la source de la posture, au centre de notre être.»

– Les marma : Conscientisation de la posture à partir  des points marma.

– Respiration : – La respiration naturelle – Ujjayin  dans la posture – les respirations rythmées

— Drishti : «  Là où va le regard va l’intelligence » Etude des différents drishtis dans la pratique posturale.

– Quitter la posture : Pour les postures symétriques et les postures dissymétriques. Les changements de polarité.

– Etablir des fiches techniques et pédagogiques des postures majeures : Prise de posture – dans la posture – retour de la posture – les effets – les mises en garde et contre indication –Réflexions autour de la posture –

 

– Etude de karana dans les différents styles étudiés :

Enchaînement postural précis ou l’accent est mis sur la réalisation d’un état particulier  sur les plans physiques mental et spirituel.

– Etude approfondie des postures nommées dans les textes classiques : Hatha-yoga pradipika, Gheranda Samhita.

 

 

– Etude de l’utilisation des supports et du travail avec les cordes (yoga kurunta) :

 

–  pour une intensification de la posture.

– Pour adapter et rendre accessible une posture en fonction des capacités et besoins afin d’apporter une aide selon les cas dans le domaine de la santé physique et mentale.

– Le yoga pour les femmes :

– pendant la menstruation.

– Avant, pendant et après la grossesse.

– Yogathérapie :

 

 Des séries d’asanas, de pranayama, et certains exercices de concentration, peuvent contribuer à améliorer des problèmes de santé. Nous étudierons comment élaborer des séries adaptées et individualisées.

–  Elaborer un cours et sa progression :

– Notre approche pédagogique est axée tout autant vers le cours de groupe que le cours individuel.

– Elaboration et progression d’un cours sur une durée d’une année pour un groupe.

– En individuel : sur la base d’un entretien et en fonction des motivations, de l’âge,  de l’état de santé.

– Comment montrer et enseigner une posture.

– L’art de corriger une posture : précision et indication verbale – les ajustements de base – le toucher et son importance tant dans la correction que dans la relation.

 

 

– Bandha :

 

Dans les asanas :

Jalandhara bandha – Uddhyâna-bandha – mûla-bandha – jihvâ-bandha

Etude des postures qui favorise la compréhension et l’intégration de ces bandhas.

 

– Mudra :

 

– Etude de Viparita karani  pour la compréhension des postures en inversée.

– mahamudra l’une des clé de voute de la pratique posturale.

 

 

 

– Pranayama à pratyahara :

 

 

 

– Etude de différents exercices de prise de conscience du souffle pour retrouver une  respiration naturelle.

 

D’après le travail de Philippe Campignion en anatomophysiologie sur les chaines musculaires.

 

« La respiration ne s’apprend pas, elle se libère »

 

 

– Kappalabhati en tant que pranayama – ujjayin – surya et chandrabhedana – nadi shodana –  sitali – les différents kumbakha –

 

« bahya abhyantara vishaya akshepi chaturthah »

 

– Le quatrième type de pranayama transcende les pranayama externe et interne et semble sans effort et non intentionnel. Il est un état d’union complète.

 

– Etudes des points marma : Le Sushruta samhita.

 

– Métaphysique du yoga : Les 36 tattvas – les chakras – kundalini shakti – les vayus –  les koshas – les trois gunas –

 

– Ayurveda : Les bases de l’ayurveda et son origine – les trois dosha –  comment les asanas participent à équilibrer les dosha –

– Le Sushruta Samahita

 

– Le yoga nidra voie d’introspection : les pratiques de base.

 

– méditation : différentes approche traditionnelle.

 

 

– Les postures à incorporer :

 

« Le Sri Yantra présente des pétales et des lignes triangles disposés en cercles concentriques. On dit de ce yantra qu’il est une géométrisation symbolique du corps humain et de ses énergies subtiles. »

 

Sri Vidya

 

 

Sarvangasana et ses variations – halasana et ses variations – Tadasana  – vrsksasana – trikoanasana – parvritta trikonasana – parsvakonasana – parvritta parsvakonasana – virabhadrasana et ses variations – ardha chandrasana – parsvottanasana – purna deha nada shakti asana – prasaritta padottanasana –

Padangustasana – padottanasana – Pawanmuktasana et ses variations -virasana et ses variations – gomukhasana – lolasana – sukhasana – svatikasana – siddhasana –   baddha konasana – ardha-padamasana – padmasana et ses variations – mayurasana – navasana – ardha navasana – pacsimottanasana – urdhva mukha pascimottanasana – janu sirsasana et parvritta janu sirsasana – ekapada namaskarasana – ardha baddha padmasana – krouncasana – – upavista konasana – kurmasana – eka pada sirsasana- akarna dhanurasana – jatara parivartanasana – urdhva prasarita padasana – supta padangustasana  et ses variations – chakrasana – anantasana – bakasana –vasisthasana-  titibhasana – maricyasana et ses variations matsyendrasana et ses variations – bujhangasana – salabasana – ardha salabasana -, ardha dhanurasana – dhanurasana – ustrasana – urdhva dhanurasana – laghu vajrasana – sirsasana et ses variatiations – savasana

– Anatomie :

 

L’anatomie et la physiologie selon  le concept des chaînes musculaires selon les recherches de  G. Denys-Struyf se veulent  une approche globale pour une meilleure compréhension du corps en mouvement.

 

– le bassin

– les membres inférieurs

– l’axe vertical

– la respiration

– la colonne cervicale et le membre supérieur

– La lecture du corps selon G. Denys-Struyf

 

 

– Psychologie :

les notions de transfert et contre transfert dans la relation élève professeur et professeur élève-  la proxémie –

 

– Bibliographie :

 

Le Yoga-Sutra de Patanjali suivi du Yoga-Byasa de Vyasa – Michel Angot

La Bhagavad-Gita – Alain Porte

108 Upanishads  Martine Buttex

Revue viniyoga consacré à Sri Krishnamacharya

Yoga dipika – B.K.S Iyengar

Pranayama Dipika – B.K.S Iyengar

Le Temple intérieur – JeanLetscher

Elixier de vie – Sri Satchidananda Yogi

Hatha yoga pradipika commentaires – Sami Satyananda Saraswati

Histoire du yoga en occident – Marc Alain Descamps

La doctrine secrète de la déesse Tripura

La source de la conscience  – Conscience et Absolu -Nisargadatta Maharaj

La spirale mystique – Jill Purce

Les chaînes musculaires et articulaires – G. Denys-Struyf

Carnet de pèlerinage – Sami Ramdas

L’enseignement de Ramakrishna – Jean Herbert

La pratique de la méditation – Sami Sivananda Sarasvati

Symbolisme du corps humain – Annick de Souzenelle

L’enseignement de Ramana Maharshi – Jean Herbert

En présence de Ramana Maharshi –

Kabir fils de Ram et d’Allah

le témoignage de Suri Nagamma

Les paroles du huit-fois-difforme – Ala

 

Code de déontologie                                           (d’après la FBHY)

Code de déontologie du yoga

Tout membre de …… s’engage à observer ce code déontologique. Lorsque le code mentionne « il », cela s’applique aussi à « elle ».

Le professeur respecte les dispositions légales et réglementaires émises par les pouvoirs publics.

En toute circonstance et dans tous les cas, la pratique du yoga doit servir l’épanouissement du pratiquant, son équilibre physique et psychique, et promouvoir sa santé.

La pratique du yoga bien comprise et appliquée contribue à l’éducation permanente des jeunes et des adultes.

Le professeur respecte les droits, la dignité et le mérite de tout être humain, ainsi que sa liberté individuelle. Il traite chacun d’une façon égale, dans le contexte du yoga, sans distinction de sexe, d’origine ethnique ou de conviction politique, philosophique ou religieuse, pour autant qu’elles adhèrent aux prescriptions et exigence de la présente charte.

Le professeur de yoga ne fait pas étalage de ses propres convictions religieuses. En aucun cas il ne cherche à influencer ses élèves dans ce domaine, fût-ce directement ou indirectement.

Il n’entretient aucun lien d’aucune sorte avec des mouvements et / ou enseignements occultes ou sectaires, et ne les encourage en aucune façon.

Le professeur de yoga n’abuse en aucun cas de l’autorité qui résulte de son rôle ou de sa position de professeur. Par ailleurs, il s’organise pour que son élève puisse lui parler de n’importe quel sujet sans crainte.

Le professeur de yoga est conscient de ses responsabilités professionnelles vis-à-vis de ses étudiants.

Le professeur de yoga prend en compte le bien-être, la santé et le développement de chaque étudiant, tout en respectant ses limitations ainsi que les raisons qui l’ont conduit à pratiquer le yoga. Le professeur de yoga ne force jamais un étudiant faire une posture ou un exercice spécifique. Un étudiant doit toujours pouvoir refuser de réaliser l’exercice ou le modifier afin de préserver son intégrité et/ou sa santé.

Le professeur de yoga s’engage à prendre toutes les mesures raisonnables, dans la limite de son contrôle, pour établir un environnement de travail favorable et sans danger.

Le professeur de yoga s’engage à conseiller à l’étudiant de changer de professeur si cela lui est bénéfique.

Le professeur de yoga enseigne à l’étudiant comment pratiquer seul et sans danger. Il prépare l’étudiant à prendre en mains ses responsabilités et son développement personnel. Le professeur de yoga s’engage ainsi à conduire l’étudiant vers la maîtrise et l’indépendance.

Le professeur de yoga est responsable de la relation professionnelle qui le lie à ses étudiants.

Au cours de son travail, le professeur de yoga est immanquablement amené à recevoir des renseignements personnels sur ses étudiants. Toute information recueillie doit être considérée comme strictement confidentielle.

 

Il est conseillé de demander un certificat médical aux étudiants.

Le travail et la manière de l’accomplir doivent toujours respecter les principes fondamentaux du yoga. Les programmes enseignés tiennent compte de 1’âge, de l’expérience, de la motivation, des aspirations, etc., de chaque étudiant

Le professeur de yoga connaît ses propres limites. Il enseigne les aspects du yoga qu’il a étudiés, ou dans lesquels il a été initié et qu’il pratique.

Le professeur de yoga se doit à lui-même et à ses étudiants de maintenir sa propre efficacité et son enthousiasme. Il pratique pour lui-même avec régularité et constance en dehors des cours qu’il donne.

Le professeur de yoga cherche à se développer personnellement et professionnellement d’une façon régulière. Il s’engage à continuer sa formation de manière continue, il s’instruit et se tient au courant des développements dans le domaine spécifique du yoga.

Le professeur de yoga respecte d’autres styles traditionnels du yoga ainsi que d’autres approches du yoga. Il ne peut en aucun cas suggérer que son interprétation du yoga est la seule valable.

 

 

 

 

« Yvon Lebbihi enseigne le yoga depuis 35 ans. Il est responsable du centre Yoga Amrita qu’il a fondé il y a une vingtaine d’année, il y enseigne avec son fils Julien. Il est également responsable du centre d’enseignement et de formation des yogas traditionnels ile de France depuis quinze ans. Ses premiers pas en yoga le mène à l’Ecole Normale de Yoga fondée par Maud Forget, c’est là qu’il fit sa première formation de professeur avec pour intervenant, Ajit Sarkar, Maud Forget, Gabriel Monod Herzen, le docteur Paul Chauchard…. De célèbres yogis  tel que swami Satyananda Saraswati, André Van Lysbeth y passait fréquemment. Le hatha yoga traditionnel y était enseigné, et aussi dès 1980 l’ashtanga yoga.

Yvon Lebbihi a suivi l’enseignement de sri B.K.S Iyengar à Pune et celui Sri Patabhi Joys à Mysore. Il a étudié plusieurs styles de yoga celui de Jean Klein avec Léopoldo Chariasse, celui de Satyananda Saraswati et aussi le yantra yoga. Il a également suivi une formation de psychothérapeute à l’école française d’analyse psycho-organique et une formation en massage énergétique. Ses centres d’intérêt le porte vers l’anatomophysiologie et le  concept des chaînes musculaires selon G. Denys-Struyf ce qui l’amène à suivre le cycle de formation « postures et mouvements » de Philippe Campignion. Il participe avec enthousiasme aux ateliers  d’Alain D’Ursel «anatomie poétique ».  Il séjourne régulièrement à Tiruvanamalaï  pied de la montagne sacrée Arunachala près de l’ashram de Ramana Maharshi ou depuis plusieurs années il organise des retraites. »

Distribution des heures :

Les bases théoriques religieuses et philosophiques : 250h

 

– la pédagogie – la pratique- la théorie : 450h

Anatomie : 150h

Psychologie : 50h

Total : 900h

Le prix : 2100€